Gee-Gees - Nouvelles

L'équipe féminine de soccer remporte le dernier match de la saison régulière


dimanche 19 octobre 2014

Les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa ont remporté le dernier match de la saison régulière, 2-1, contre l’Excalibur de Trent, dimanche, à domicile. Les Gee-Gees, 2e, termine la saison en première place de la division Est de SUO, avec une fiche finale de 15-1-0.

« Nous voulions permettre aux joueuses, qui n'ont pas eu autant de temps de jeu cette année, d’acquérir de l’expérience », a expliqué l’entraîneur-chef des Gee-Gees, Steve Johnson. « C’est d’ailleurs un des avantages d’avoir une victoire en poche, et nous en avons tiré profit aujourd’hui ».

Les Gee-Gees ont pris possession du ballon dans la zone d'attaque et ont permis aux adversaires que quelques tirs vers le but, sans succès, durant la première demie. Ce n’est qu’à trois minutes de la mi-temps qu’Abby Lloyd de Trent a marqué le premier but du match, par un coup franc du ballon vers le coin supérieur de la gauche du filet.

Johnson dit que les recrues ont pris du temps à gagner confiance sur le terrain, mais il savait qu’elles étaient motivées à remporter le match. « Nous voulions nous assurer qu'elles avaient toujours confiance en elles lors de la deuxième demie et qu’elles seraient en mesure de marquer deux buts ».

C’est exactement ce qui s’est passé durant la deuxième demie. À la 58e minute, la défenseure Hannah Landry a marqué le premier but à l’aide d’un coup de pied de coin. Le deuxième but a été marqué suite à un long arrêt de jeu, en raison d’une blessure du côté de l'Excalibur. Après plus de 20 minutes d'attente, les Gee-Gees sont retournées sur le terrain en confiance. La buteuse des Gee-Gees, Victoria Marchand, a marqué le but gagnant moins d'une minute après la reprise du match, soit à la 82e minute du match.

L’avant des Gee-Gees, Elisabeth Wong dit que sont équipe a été persévérante : « Cela nous a pris jusqu’aux dix dernières minutes pour finalement gagner, mais nous avons persisté avec ténacité, car on s’avait que la victoire était à notre portée ».

L’entraineur-chef de l’Excalibur de Trent, Joe Muldoon dit être satisfaire de la performance de son équipe, malgré la victoire des Gee-Gees. « On a disputé un match contre la meilleure équipe de l'Ontario. Notre élan était plus lent après la blessure, mais nous avons tenu le coup et bien joué en défensive ».

Les Gee-Gees accueilleront leurs adversaires lors de la deuxième ronde des séries éliminatoires des SUO à 13 h, le dimanche 26 octobre.

Les Lakers se reprennent lors de la quatrième manche et gagnent le match


lundi 20 octobre 2014
À l’occasion du premier match de leur deuxième saison dans les SUO, les Lakers de Nipissing ont remporté la première victoire de leur histoire 3 à 2 contre les Gee-Gees, dimanche après-midi, à North Bay. Ottawa avait une avance de 2-1, puis menait la quatrième manche 16-10, avant que Nipissing l’emporte 25-23 et 15-11 lors de la cinquième manche pour remporter le match. Les Gee-Gees, classées quatrièmes, commencent la saison régulière avec une fiche de 0-2.

Les Lakers en ont mis plein les bras à Ottawa grâce à une combinaison de services puissants et de bonne défensive. Seulement 10 volleyeuses ont participé au match d’aujourd’hui. De plus, l’équipe était privée des passeuses Kira Tome et Helene Gardiner. L’attaquante de droite de cinquième année Kelsie English est venue en renfort et a obtenu 36 passes.

« Nous avons fait beaucoup trop d’erreurs d’équipe aujourd’hui pour jouer à ce niveau », a mentionné l’entraineur des Gee-Gees, Lionel Woods, qui considère la situation des passeuses comme un élément mineur. Les réceptions du service ont hanté le gris et grenat en fin de match. « Il est évident que certains aspects spécifiques de notre jeu n’étaient simplement pas où ils devaient être », a ajouté Woods.

Kaly Soro a mené les Gee-Gees avec 18 points, tandis que Myriam English en a obtenu 17, mais aucune d’entre elles n’a réussi à maintenir un haut pourcentage d’attaque. Alix Durivage a réussi sept as pour Ottawa, tandis que Lindsay Vanderweide a excellé avec 21 points, loin devant ses coéquipières.

Les services de Sophie Chenail ont permis à Ottawa de prendre l’avance durant la première manche et de l’emporter 25-20. Nipissing avait les devants 16-12 lors du temps d’arrêt technique en deuxième manche et s’est dirigée vers une victoire de 25-23.

La troisième manche était serrée jusqu’à ce Kelsie et Myriam English mettent fin à la manche 25-19 avec une série d’excellents services. Lors de la quatrième manche, Ottawa a pris l’avance 16-10, mais s’est complètement effondrée, ce qui a permis aux Lakers de marquer quatre points consécutifs, puis six autres points consécutifs pour remporter la manche 25-23.

Nipissing a bien joué lors de la cinquième manche et a vaincu les Gee-Gees 3-0 grâce à une victoire de 15-11.

En route vers la finale – l'équipe féminine de rugby remporte en demi-finale 38-20


lundi 20 octobre 2014

Pour la première fois dans l'histoire du programme de l'équipe féminine de rugby de l'Université d'Ottawa, celle-ci accueillera ses adversaires pour la finale du RSEQ après avoir vaincu les Martlets de McGill par la marque de 38-20, samedi après-midi.

Danielle Erdelyi, 3e année, a marqué deux fois pour les Gee-Gees, tandis qu’Irene Patrinos a réussi 7 de 9 coups de pied pour un total de 18 points lors de la demi-finale. La centre de quatrième année, Caroline Suchors, a joué un rôle important pour McGill; elle a réussi un essai et deux buts de pénalité ainsi que deux convertis pour un total de 15 points.

Les Gee-Gees ont pris de l’avance grâce à leur grand effort à mener le ballon vers l’avant. Ce qui a permis à Patrinos d’inscrire trois coups de pied de pénalités consécutives, dont le premier à la troisième minute du match. Ensuite, l’offensive de McGill a pris possession du ballon, longuement et à plusieurs reprises, mais la défensive du gris et grenat a mis fin à l'avance de ses adversaires avant que celles-ci se rendent à la zone de but.

À la 32e minute, Erin van Gulik a réussi un premier essai pour les Gee-Gees, et a contribué à l’avance de 16-0, suite à une longue course partant de la ligne du centre jusqu’au de la zone de but, en évitant d'être plaquée.

McGill a pris son élan en bloquant deux tentatives de coup de pied des Gee-Gees, et en marquant un but de coup de pied pénalité, peu avant la demie. Suchorski a couru droit sur le territoire d’Ottawa, traversant leur défensive, mais a été arrêtée juste avant d’atteindre la ligne de but. Bianca Della Porta a finalement passé la ligne de but  pour un pointage 16-10. Finalement, Suchorski a marqué un autre but de coup de pied pénalité, pour le score de 16-13 à la demie.

« Nous étions sur nos talons, et nous avions cessé d'avancer », a déclaré l’entraineuse-chef des Gee-Gees, Jen Boyd par rapport aux points marqués par McGill en fin de la demie. « Je suis très satisfaite de la défensive de l’équipe, sauf pour le manque de concentration qu’elles ont eue pour environ dix minutes ».

Ottawa a repris contrôle du jeu en deuxième demie : Natalie Palmer est revenue sur le terrain suite à une pénalité puis a porté le ballon et a tenté un essai, suite à une bonne séquence de rucking. McGill a tenté de se reprendre, mais a été poussée plus loin de la ligne de 10 verges, par une séquence défensive des Gee-Gees.

À cinq minutes de la fin du match, les Martlets ont finalement marqué un point. Erdelyi, des Gee-Gees, dont la performance était solide, a réussi deux essais, ce qui a davantage creusé l’écart du pointage, 35-13.

« C'est un travail d'équipe », a souligné Erdelyi. « On se rend où l’ont est en équipe. Le travail ne peut être fait seul. Je suis très fière des filles. Nous avions pris du recul au moment où nous nous sommes demandé ‘voulons nous gagner ou pas?’ et c’est là qu’on s’est donné corps et âme ».

Les Gee-Gees accueilleront les Stingers de Concordia le samedi 25 octobre à 16 h 30, en espérant rapporter la bannière du championnat pour la première participation au championnat national du RSEQ du programme.

Mise à jour du top 10 : l'équipe de soccer atteint le sommet


mardi 21 octobre 2014

L’équipe féminine de soccer de l’Université d’Ottawa a terminé sa saison régulière avec deux victoires et elle est maintenant classée au premier rang du top 10 de SIC. L’équipe de rugby a grimpé d’une position pour atteindre la 5e place grâce à une victoire de 38-20 contre les Martlets de McGill, samedi, en première ronde des séries.

L’équipe de soccer des Gee-Gees (15-1-0) a ravi la première place des mains de Trinity Western (10-1-1) pour la première fois de la saison. Les joueuses ont blanchi les Ridgebacks de l’UOIT, classées septièmes, 4 à 0 au terrain Matt Anthony samedi dernier. L’athlète de quatrième année Pilar Khoury a aidé la cause de son équipe avec deux des quatre buts et a aidé sa coéquipière Morgan McNeil à trouver le fond du filet en première demie. L’équipe a ensuite remporté sa 15e victoire consécutive contre l’Excalibur de Trent dimanche. Lors du dernier match de la saison régulière, qui s’est terminé par la marque de 2-1, Trent est parvenue à marquer le premier but juste avant la demie, mais Ottawa a répliqué avec deux buts en deuxième demie. Les Gee-Gees attendent de connaitre leur adversaire pour le match quart de finale de l’est des SUO qui aura lieu le dimanche 26 octobre au terrain Matt Anthony.

L’équipe de rugby a atteint la 5e position cette semaine après avoir remporté son duel contre les Martlets de McGill samedi après-midi. Irene Patrinos, l’athlète de la semaine à l’Université d’Ottawa, a inscrit les neuf premiers points de son équipe sur des coups de pied de pénalité et avait doublé ce nombre à la fin du match, récoltant 18 points sur un total de 38. Les Gee-Gees sont demeurées invaincues cette saison et elles accueilleront, pour la première fois de l’histoire du programme, la finale de conférence du RSEQ. La partie aura lieu le samedi 25 octobre à 16 h 30 contre les Stingers de Concordia, classées huitièmes.

Les équipes féminine et masculine de natation ont pris respectivement les sixième et huitième places du top 10 cette saison. Les équipes participeront à leur première compétition universitaire de la saison lors de la rencontre triple de l’Université Laurentienne à Sudbury en Ontario.

Athlètes de la semaine à l'Université d'Ottawa


lundi 20 octobre 2014

Les athlètes de la semaine à l’Université d’Ottawa sont Irene Patrinos de l’équipe féminine de rugby qui participera à la finale du RSEQ et Johnny Berhanemeskel de l’équipe masculine de basketball qui a aidé les Gee-Gees à remporter trois victoires lors de la Classique présaison Redbird de McGill.

FEMMES :

Patrinos a réalisé des bottés à couper le souffle dans la victoire de samedi contre McGill en demi-finale du RSEQ. La joueuse de quatrième année originaire de Mississauga en Ontario a inscrit les neuf premiers points du match sur des bottés de pénalité et elle a été parfaite lors de ses cinq premiers bottés. Au sommaire, Patrinos a inscrit 18 points dans la victoire de 38-20 et elle a manqué seulement deux de ses neuf bottés en plus de réaliser plusieurs longues courses grâce à sa vitesse de joueuse d’arrière. Patrinos et les Gee-Gees, toujours invaincues, accueilleront la finale du RSEQ ce samedi 25 octobre contre les Stingers de Concordia à 16 h 30. Achetez vos billets en ligne.

HOMMES :

Berhanemeskel a été nommé joueur par excellence de la Classique Redbird grâce à sa moyenne de 23,6 points par partie lors des trois victoires d’Ottawa. L’étoile canadienne du SIC de cinquième année n’a pas obtenu beaucoup de temps de jeu dans la victoire de 109-70 contre Brock, vendredi, mais il a explosé avec 35 points dans la victoire de 106-88, samedi, contre St-FX. Berhanemeskel a conclu le tournoi avec 23 points dans le gain de 88-56 contre les Redmen. Le joueur originaire d’Ottawa a réussi neuf de ses seize paniers de trois points au cours du tournoi. Les Gee-Gees continueront leurs matchs préparatoires le week-end prochain, alors qu’ils accueillent le tournoi Jack Donohue au pavillon Montpetit. L’horaire et les billets sont disponibles sur la page du tournoi.

L'équipe féminine de soccer remporte le dernier match de la saison régulière


dimanche 19 octobre 2014

Les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa ont remporté le dernier match de la saison régulière, 2-1, contre l’Excalibur de Trent, dimanche, à domicile. Les Gee-Gees, 2e, termine la saison en première place de la division Est de SUO, avec une fiche finale de 15-1-0.

« Nous voulions permettre aux joueuses, qui n'ont pas eu autant de temps de jeu cette année, d’acquérir de l’expérience », a expliqué l’entraîneur-chef des Gee-Gees, Steve Johnson. « C’est d’ailleurs un des avantages d’avoir une victoire en poche, et nous en avons tiré profit aujourd’hui ».

Les Gee-Gees ont pris possession du ballon dans la zone d'attaque et ont permis aux adversaires que quelques tirs vers le but, sans succès, durant la première demie. Ce n’est qu’à trois minutes de la mi-temps qu’Abby Lloyd de Trent a marqué le premier but du match, par un coup franc du ballon vers le coin supérieur de la gauche du filet.

Johnson dit que les recrues ont pris du temps à gagner confiance sur le terrain, mais il savait qu’elles étaient motivées à remporter le match. « Nous voulions nous assurer qu'elles avaient toujours confiance en elles lors de la deuxième demie et qu’elles seraient en mesure de marquer deux buts ».

C’est exactement ce qui s’est passé durant la deuxième demie. À la 58e minute, la défenseure Hannah Landry a marqué le premier but à l’aide d’un coup de pied de coin. Le deuxième but a été marqué suite à un long arrêt de jeu, en raison d’une blessure du côté de l'Excalibur. Après plus de 20 minutes d'attente, les Gee-Gees sont retournées sur le terrain en confiance. La buteuse des Gee-Gees, Victoria Marchand, a marqué le but gagnant moins d'une minute après la reprise du match, soit à la 82e minute du match.

L’avant des Gee-Gees, Elisabeth Wong dit que sont équipe a été persévérante : « Cela nous a pris jusqu’aux dix dernières minutes pour finalement gagner, mais nous avons persisté avec ténacité, car on s’avait que la victoire était à notre portée ».

L’entraineur-chef de l’Excalibur de Trent, Joe Muldoon dit être satisfaire de la performance de son équipe, malgré la victoire des Gee-Gees. « On a disputé un match contre la meilleure équipe de l'Ontario. Notre élan était plus lent après la blessure, mais nous avons tenu le coup et bien joué en défensive ».

Les Gee-Gees accueilleront leurs adversaires lors de la deuxième ronde des séries éliminatoires des SUO à 13 h, le dimanche 26 octobre.